LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ça sent l’été, y compris dans les centres de vaccination contre le Covid-19 : la région Ile-de-France prévoit d’en fermer un certain nombre en juillet et août. A Cuba, il est aussi question de vaccin mais cette fois-ci d’une nouvelle formule : un des laboratoires du pays affirme que son candidat-vaccin est efficace à plus de 92% contre le coronavirus. Produire son propre vaccin, un objectif que l’Afrique du Sud vise pour ne plus être dépendante du bon vouloir des laboratoires des pays riches. Le pays pose la première pierre d’un projet de capacité de production en Afrique.  

  • Centres de vaccination : l’Ile-de-France va réduire la voilure

Les centres de vaccinations vont eux aussi prendre des vacances : près d’un quart de ces établissements fermeront en juillet et août. Entre le 5 juillet et le 29 août, « l’offre vaccinale devrait être maintenue à hauteur de 82% des capacités d’injections et de 77% du nombre de centres » dans la région. L’ajustement ne sera pas le même dans tous les départements franciliens. L’agence régionale de santé (ARS), qui a annoncé la nouvelle ce mardi assure néanmoins que tous les centres de Seine-Saint-Denis « devraient rester ouverts » et prévoit de multiplier les « opérations spéciales ». 

A l’approche des départs en vacances, toutes les ARS ont pour consigne de préparer leur « plan de continuité d’activité » en matière de dépistage et de vaccination contre le Covid-19. Un exercice réalisé avec les maires et les préfets, pour à la fois anticiper la demande estivale et garantir une offre suffisante, en tenant compte des congés des soignants et de la volonté de certains élus de récupérer les locaux mis à disposition. 

Offre limitée. 2 mois pour 1€ sans engagement

En parallèle, la démarche « d’aller-vers » va se poursuivre avec des « opérations spéciales » ciblant des « espaces très fréquentés » comme la Canopée des Halles au coeur de la capitale, mais aussi des « populations particulières » (étudiants, femmes enceintes, chauffeurs-livreurs), ou encore des « publics précaires » (travailleurs migrants, bidonvilles). Même chose côté dépistage, avec des « actions spécifiques » prévues « sur des aires d’autoroute » et l’utilisation de 315 000 autotests dans des « secteurs à risque » comme les hôtels, campings ou bases de loisirs. 

  • L’Italie met fin le 28 juin au masque obligatoire à l’extérieur

C’est sur son compte Facebook que le ministre de la santé Roberto Speranza a annoncé la bonne nouvelle : « A partir du 28 juin, nous mettons fin à l’obligation du port du masque à l’extérieur ». Il a précisé que cette décision s’appliquerait aux régions classées en « zone blanche », où la propagation du virus est la plus faible. Seule la petite Vallée d’Aoste, dans le nord du pays, n’est pas considéré comme telle.  

Une nouvelle étape de sortie de crise pour l’un des pays européens les plus touchées par la pandémie de Covid-19. L’Italie a recensé 127 291 morts depuis le début de l’épidémie avec 4,25 millions de personnes touchées par la maladie. 

  • Le vaccin développé par Cuba efficace à plus de 92%

Un nouveau vaccin contre le Covid-19 ? Le candidat-vaccin Abdala, développé par Cuba, pourrait être le premier venu d’Amérique Latine. Et selon les dire du laboratoire qui l’a mis au point, il est sur la bonne voie : il serait efficace à 92,28% après trois doses. « Abdala, candidat-vaccin de Cuba du CIGB (Centre d’ingénierie génétique et biotechnologique)  » est en phase finale d’essais cliniques. Il doit recevoir l’autorisation officielle des autorités cubaines fin juin ou début juillet. 

Le président cubain Miguel Diaz-Canel, s’est félicité sur Twitter : « Frappés par deux pandémies (le Covid et le blocus), nos scientifiques de l’institut Finlay et du CIGB ont surmonté tous les obstacles et nous ont donné deux vaccins très efficaces : Soberana 2 et Abdala ». 

Samedi, l’institut Finlay de vaccination avait annoncé que son candidat, Soberana 2, affichait une efficacité de 62% après l’injection de deux de ses trois doses. C’est un résultat « réconfortant » car il prend en compte les variants qui circulent déjà dans le pays caribéen, avait déclaré à la presse locale Vicente Verez, directeur de l’institut. Ce candidat doit aussi recevoir le feu vert officiel d’ici peu. 

  • L’Afrique du Sud veut doter le continent d’une capacité de production de vaccins

Produire les vaccins directement sur le continent ? C’est le projet porté par un consortium sud-africain composé des sociétés de biotechnologies. Le pays a annoncé lundi la première étape pour doter le territoire africain d’une capacité de production de vaccins anti-Covid. 

Il s’agit de mettre en place un « centre de transfert de technologie » pour les vaccins anti-Covid à ARN messager, qui se sont révélés extrêmement efficaces à l’instar des sérums de Pfizer-BioNTech ou Moderna. Ils semblent aussi plus facilement adaptables à des nouveaux variants, que d’autres vaccins de technologie différente. 

Mais pour concrétiser le projet, il faudra du temps et en attendant « les gens continuent de mourir », a mis en garde le président Cyril Ramaphosa. Le dirigeant sud-africain milite pour la levée temporaire de la propriété intellectuelle sur les vaccins anti-Covid. Il a justifié la création de cette capacité régionale de production par le phénomène de l’inégalité vaccinale. « On voit bien qu’on ne peut pas compter sur les vaccins qui sont fabriqués en dehors de l’Afrique parce qu’ils ne viennent jamais. Ils n’arrivent jamais à temps et les gens continuent de mourir ». Son pays représente plus de 35% du total des cas de Covid-19 enregistrés en Afrique et souffre actuellement d’une troisième vague d’infections.  

  • La Colombie franchit le seuil des 100 000 morts

La barre des 100 000 morts a été franchie en Colombie. Le pays a enregistré un nouveau record de décès en 24 heures, avec plus de 600 morts. Un lourd bilan sanitaire, couplé à une situation politique compliquée : pendant trois semaines, des manifestations rassemblant des milliers de personnes dans les rues ont été organisées pour critiquer le gouvernement du président conservateur Ivan Duque.  

Selon le chef de l’Etat, un grand nombre de cas de Covid-19 auraient pu être évités s’il n’y avait pas eu de manifestations : « Plus de 10 000 morts auraient pu être évitées si nous n’avions pas eu ces rassemblements au cours des six ou sept dernières semaines » 

Proportionnellement à sa population, la Colombie est le quatrième pays déplorant le plus de décès dus à la pandémie en Amérique latine et dans les Caraïbes, et le sixième avec le plus d’infections, selon un décompte de l’AFP. 

  • La Turquie va lever son couvre-feu le 1er juillet

« A compter du 1er juillet, les restrictions de sortie seront entièrement levées », a déclaré lundi le chef de l’Etat turc dans un discours télévisé. Une décision qui annonce la fin du couvre-feu nocturne et celui appliqué la journée du dimanche. Toutefois, les salles de concert et autres lieux où l’on joue de la musique devraient fermer avant minuit car, selon le président, « personne n’a le droit de déranger les autres ». 

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Télécharger l’app

Ce pays, qui compte 83 millions d’habitants, a accéléré depuis quelques semaines la campagne de vaccination nationale avec les vaccins de BioNTech-Pfizer et de CoronaVac. A ce jour, 28,1 millions de personnes en Turquie ont reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19 et 14,4 millions les deux doses. 

Opinions

Economie

Nicolas Bouzou

Les clefs du pouvoir

François Bazin

Numérique

Frederic Filloux

Principe de précaution

Nicolas Bouzou

Aménagement de la vaccination en été, nouveau vaccin cubain… Le point sur la pandémie