LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Le variant Delta fait-il sauter tous les progrès menés pour endiguer l’épidémie ? C’est le cas dans de nombreux pays, comme en Australie où un regain épidémique pousse les autorités à instaurer de nouvelles mesures sanitaires.  

Le confinement de Sydney, qui a débuté il y a deux mois, a ainsi été prolongé vendredi d’un mois. « Malheureusement, le nombre de cas ne cesse d’augmenter », a affirmé la Première ministre de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, Gladys Berejiklian, reconnaissant avoir eu à prendre une décision « difficile ». 

Une vaccination à la traîne dans le pays

Le nombre de décès ne cesse lui non plus d’augmenter et le virus se propage à d’autres régions du pays. L’Australie s’empresse de faire vacciner un maximum d’habitants. Mais à ce jour, à peine 42% de la population a reçu deux doses de vaccin, et 23,7% ont reçu au moins une dose. 

La vaccination en Australie

L’Express

Offre limitée. 2 mois pour 1€ sans engagement

Les autorités s’inquiètent tout particulièrement pour les communautés aborigènes des régions reculées de l’Outback, particulièrement vulnérables au coronavirus alors qu’il continue de s’y propager.  

Toute la population de Wilcannia – une petite ville entourée de plusieurs sites aborigènes anciens – a été invitée à se soumettre à un test de dépistage. Un enterrement serait à l’origine d’un important foyer de contaminations. Un porte-parole des services sanitaires locaux a déclaré que des fonctionnaires font du porte-à-porte pour inciter les habitants à se faire dépister. 

Le nombre de morts remonte

Comme les contaminations, le nombre de morts est en train d’augmenter, même si les chiffres n’atteignent pas les pires bilans enregistrés depuis le début de la pandémie. 

L’évolution du nombre de morts en Australie

L’Express

Les cas se multiplient en Nouvelle-Galles du Sud

La Nouvelle-Galles du Sud est l’un des Etats particulièrement touchés par le rebond des contaminations. Après avoir enregistré un petit nombre de cas depuis le début de la pandémie, Sydney en compte désormais plus de 600 par jour. 

L’Etat où se trouve Sydney a lui enregistré samedi 825 nouveaux cas en 24 heures, un record pour le pays, au lendemain de la prolongation jusqu’à fin septembre du confinement de la ville, imposé en juin, pour enrayer la propagation du variant Delta. 

L’e?volution du nombre de cas enregistre?s en Nouvelle-Galles du Sud

L’Express

« Quels que soient nos efforts, même si 99% des gens font ce qu’il faut, il y a un élément de Delta que personne ne contrôle », a déclaré la Première ministre de Nouvelles-Galles du Sud, Gladys Berejiklian, aux journalistes. « Le meilleur moyen pour retrouver notre liberté est de nous assurer que nous soyons vaccinés », a-t-elle ajouté. 

Le confinement restera en vigueur dans toute la ville jusqu’à la fin septembre. Les habitants vivant dans les parties les plus touchées seront soumis à un couvre-feu nocturne et ne pourront sortir qu’une heure par jour pour pratiquer une activité physique. Environ un millier de militaires ont été déployés pour aider la police à faire respecter les mesures que de plus en plus d’habitants tentent d’enfreindre. 

Le refus des mesures de confinement

Car les autorités de cet Etat font face à la colère de plus en plus grande. Plus de 200 personnes ont été arrêtées samedi après de violents affrontements entre des manifestants opposés au confinement et la police dans les deux plus grandes villes australiennes, Sydney et Melbourne, a annoncé la police. A Sydney, plus de 1500 policiers ont été mobilisés, érigeant des barrages routiers et arrêtant des dizaines de personnes sur les quelque 250 présents, a indiqué la police de Nouvelles-Galles du Sud. 

Des manifestants munis de pancartes se rassemblent à Sydney le 21 août 2021, à la suite d’appels à une manifestation contre l’enfermement dans le contexte d’une épidémie de coronavirus qui se propage rapidement

David Gray / AFP

Un regain épidémique dans l’Etat de Victoria, où se trouve Melbourne, a aussi provoqué samedi une extension du confinement dans tout cet Etat. Des milliers de personnes ont exprimé samedi leur colère à Melbourne lors d’une manifestation contre le confinement. La police a utilisé du gaz au poivre lors d’affrontements violents avec des manifestants. 

Sept policiers ont été blessés et plus de 200 personnes arrêtées, lors de cette manifestation qualifiée de « violente et illégale » par la police de l’Etat de Victoria dans un communiqué. « S’il y avait des manifestants pacifiques présents, la majorité de ceux qui y ont participé avaient des intentions violentes », a-t-elle affirmé. 

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Télécharger l’app

Des rassemblements anti-confinement ont également eu lieu à Brisbane. Outre le confinement imposé fin juin à Sydney, les restrictions ont été étendues à deux Etats et la capitale australienne Canberra, affectant plus de 15 millions de personnes. 

Opinions

Chronique

Par le Pr Gilles Pialoux

Chronique

Pierre Assouline

Economie

Emmanuel Lechypre

Economie appliquée

Par Joël-Alexis Bialkiewicz

INFOGRAPHIES. « Le nombre de cas ne cesse d’augmenter » : en Australie, la situation se dégrade