LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Un bon nombre de candidats dont des ministres ou anciens ministres recueillent plus de 50 % des voix aux départementales mais n’atteignent pas la barre des 25 % des inscrits. Il leur faudra donc retourner devant les électeurs dimanche prochain.

Départementales : quand l’abstention conduit… au second tour