LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Le duo prend le relais de Thierry Beaudet, récemment élu président du Conseil économique, social et environnemental (Cese).

«Entrepreneur du mieux vivre», tel est le slogan du géant VYV, premier groupe mutualiste français, né en 2017 de la fusion des mutuelles MGEN (public) et Harmonie Mutuelle (privé). Devenir un acteur de santé global, telle est l’ambition de VYV qui connaît aujourd’hui une nouvelle accélération avec la nomination d’un binôme chevronné à sa tête. «L’historique et l’œil neuf» en quelque sorte. À la présidence désormais, Stéphane Junique, jusque-là vice-président, et à la direction générale Delphine Maisonneuve, arrivant du géant Axa, dont elle était DG d’Axa Next (nouveaux services) et directrice de l’innovation. Le duo prend le relais de Thierry Beaudet, président de la Mutualité française, et ancien patron de la MGEN qui a fait émerger le nouvel ensemble et a été élu récemment président du Cese.

Une nouvelle gouvernance, pour une nouvelle ère donc pour le groupe aux 9,7 milliards de chiffre d’affaires, 45.000 collaborateurs et 10.000 élus, protégeant 11 millions de personnes, qui s’est donné

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 52% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Stéphane Junique et Delphine Maisonneuve assurent à la barre du géant mutualiste VYV