LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

« En ouvrant la porte, j’ai tout de suite vu les flammes. J’ai prévenu la locataire du second appartement et essayé d’éteindre avec un extincteur, mais… » L’incendie était bien trop violent.

Le locataire ne peut que constater les dégâts, son logement est réduit en cendres et celui de la seconde locataire sérieusement endommagé. Et si à 20 h, le risque de propagation aux maisons mitoyennes était écarté, il restait encore beaucoup de travail aux sapeurs-pompiers placés sous le commandement du lieutenant Jonathan Corradi.

« En trente ans de présence à Abbéville, je n’ai jamais vu un tel sinistre », déplore Étienne Lefèvre, adjoint au maire Daniel Poleggi , absent de la commune. Heureusement, on ne dénombre aucun blessé, la maman et son adolescent habitant au second logement ont pu sortir à temps, emmenant leur chien. Ils espéraient que leurs deux chats aient pu s’enfuir également.

Les gendarmes de Mars-la-Tour étaient sur place. Leur enquête s’efforcera de déterminer les raisons qui ont conduit au départ du feu.

Abbéville-lès-Conflans. Le feu ravage une maison, deux logements inhabitables