LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La plateforme permet aux particuliers d’accéder aux levées de fonds des entreprises. Elle est désormais disponible en France.

Les Français ont retrouvé de l’appétit pour les actions et ils pourront à l’avenir participer à davantage d’opérations boursières. C’est ce que promet la start-up de la finance (fintech) britannique PrimaryBid, qui arrive en France ce mardi 1er juin. Cette plateforme, lancée outre-Manche en 2016, permet aux particuliers de souscrire des actions lors des levées de fonds réalisées par les entreprises cotées, des opérations jusqu’ici réservées aux investisseurs institutionnels. «L’innovation sur les marchés de capitaux est rare car il y a beaucoup de barrières à l’entrée. Mais nous avons surmonté les obstacles grâce aux nouvelles technologies», explique François de Wiljes, directeur France de PrimaryBid.

Les particuliers qui participeront aux augmentations de capital bénéficieront des mêmes conditions préférentielles que les institutionnels et donc d’une décote sur le prix d’achat des actions. «Notre objectif est de démocratiser l’accès aux marchés de capitaux, assure François de Wiljes. Les

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

PrimaryBid veut faciliter l’accès à la Bourse