LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Le 24 juillet 1967, Charles de Gaulle visite le Québec.

Le premier ministre du Québec, Daniel Johnson, invite le général de Gaulle à l’Exposition universelle de Montréal.

Il est favorable à ce que la province canadienne aie plus de pouvoirs.

La visite officielle

Le président français arrive le 23 juillet à Québec à bord d’un navire militaire français. Le lendemain, à Montréal, le président français prononce un discours devant une foule de 15 000 personnes.

« Vive le Québec libre ! »

Les quelques mots de Charles de Gaulle, « Vive le Québec libre ! », à la fin de son discours provoquent une crise diplomatique entre le Canada et la France.

Le gouvernement fédéral au Canada accuse Charles de Gaulle d’encourager les indépendantistes québécois.

Le Canada fédéraliste n’accepte pas les propos du président français. Le premier ministre canadien, Lester Pearson, explique que les « Canadiens sont libres, chaque Province du Canada est libre ».

Charles de Gaulle revient finalement en France le 26 juillet 1967 sans passer par Ottawa, au Canada, où il devait initialement se rendre.

« Vive le Québec libre », le discours historique du général de Gaulle