LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La filiale de Bouygues financera davantage la création, contre une plus grande flexibilité dans la diffusion de films sur ses différentes chaînes.

Un peu plus d’argent pour les uns. Un peu plus de souplesse pour les autres. Lundi, le groupe TF1 et onze organisations de la filière cinéma ont signé un accord inédit. La filiale de Bouygues s’est engagée à investir davantage dans la création cinématographique. En échange, elle a obtenu des facilités concernant la diffusion de films sur ses différentes chaînes.

Dans le détail, le groupe TF1 va désormais allouer 3,5 % de son chiffre d’affaires global à la production de films. Avant cet accord, les chaînes TF1, TFX, TMC et TF1 Séries Films devaient consacrer 3,2 % de leur chiffre d’affaires à la production fran­çaise et européenne. Cette obligation a été mutualisée et rehaussée. Ce qui représente, sur la base du chiffre d’affaires 2020 de TF1, un apport supplémentaire pour le ­cinéma d’environ 4 millions, à 47,5 millions d’euros. « La mutualisation des obligations consacre la transformation d’un simple ensemble de chaînes (…) en un groupe multichaînes », se félicite Ara Aprikian, directeur

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 65% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Le groupe TF1 signe un accord avec les professionnels du cinéma français