LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La Bourse de Tokyo a terminé lundi en nette baisse, toujours stressée par la recrudescence de la pandémie en Asie, y compris au Japon, et de nouvelles inquiétudes sur la solidité de la reprise économique mondiale. L’indice vedette Nikkei a lâché 1,25% à 27.652,74 points et l’indice élargi Topix a perdu 1,3% à 1.907,13 points.

Un total de 1.410 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés samedi à Tokyo, un nouveau record depuis janvier pour la capitale japonaise, où les Jeux olympiques s’ouvrent ce vendredi. Et malgré de nombreuses restrictions pour tous les participants, plusieurs sportifs ont déjà été testés positifs au Covid-19, y compris au Village olympique pour la première fois dimanche.

Les investisseurs au Japon ont aussi évité de prendre des risques lundi du fait d’une semaine écourtée à la Bourse de Tokyo, qui sera fermée jeudi et vendredi en raison de deux jours fériés d’affilée pour coïncider avec l’ouverture des JO.

«Même si ce n’est pas nouveau, l’augmentation des infections en Asie et au Japon plombent le moral» des investisseurs, a commenté Shinichi Yamamoto, un courtier chez Okasan Securities interrogé par l’AFP. En Chine, l’indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong reculait de 1,65% vers 06H50 GMT, tandis que les indices composites de Shanghai et Shenzhen ont fini proches de l’équilibre.

La Bourse de Tokyo plombée par le Covid-19 et les inquiétudes sur la reprise économique