LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Il n’était pas là ce jeudi pour entendre le verdict, tout comme il était absent pour son procès en appel, à Nancy. Guy Vattier, l’ancien maire de Briey, n’a donc pas su tout de suite que les juges ont tapé plus sévèrement que leurs pairs de première instance. Au tribunal correctionnel de Briey, en février 2020, l’ex-édile avait écopé de six mois de prison avec sursis pour harcèlement sexuel à l’encontre d’une employée communale. Ce 15 juillet, la cour d’appel est allée plus loin en prononçant un an avec sursis.

Les juges nancéiens, qui avaient examiné l’affaire le mois dernier , sont allés également au-delà des réquisitions de l’avocat général, lequel demandait la confirmation de la peine de première instance. Agé de 82 ans, atteint de la maladie de Parkinson, Guy Vattier est frappé aussi d’une inéligibilité de cinq ans. Soit la même durée que celle prononcée à Briey.

l’ancien maire de Briey condamné à un an de prison avec sursis en appel