LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Emmanuel Macron semble persuadé que le territoire français est devenu un eldorado pour les investisseurs étrangers. Il se pourrait que la vérité soit un peu moins flamboyante.

LA QUESTION – Dans son allocution télévisée du 12 juillet, le chef de l’État a voulu donner du baume au cœur des Français mettant en avant des perspectives de croissance économique révisées à la hausse soit 6% en 2021, « en tête des grandes économies européennes » a-t-il souligné. Rien de plus légitime que ces propos roboratifs dans un pays champion du pessimisme et où le dénigrement est un sport national. Mais de là tomber dans l’autosatisfaction béate, voilà un pas qu’Emmanuel Macron n’a pas hésité à franchir avec ce cocorico perçant : « La France, pour la deuxième année consécutive, a été désignée comme le pays le plus attractif d’Europe ».

Vraiment ? Car le chef de l’État ne vise pas les performances de notre filière touristique, pôle d’excellence incontesté mais hélas au point mort comme partout en Europe du fait de la crise sanitaire. Il désigne l’attractivité du pays, sa capacité à attirer les investissements internationaux. Ce qui est évidemment essentiel dans

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

La France est-elle le pays le plus attractif d’Europe pour investir ?