LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LA VÉRIFICATION – Malte fermera ses frontières aux voyageurs non vaccinés, à partir du mercredi 14 juillet, faisant fi du pass sanitaire européen. Cette décision va-t-elle à l’encontre des règles européennes ?

LA QUESTION. Malte a annoncé, ce vendredi, fermer ses frontières aux voyageurs non vaccinés, à partir du mercredi 14 juillet. Une mesure d’urgence prise par le gouvernement pour juguler une recrudescence des nouveaux cas de Covid-19.

À rebours du pass sanitaire européen, les voyageurs dont le certificat Covid numérique UE indique qu’ils ont été positifs puis ont eu une seule dose de vaccination ne seront pas autorisés à entrer dans le pays. Seuls les voyageurs présentant un certificat de vaccination européen, maltais ou britannique, attestant de l’achèvement du cycle vaccinal depuis au moins 14 jours, seront autorisés à entrer sur le territoire. Un test PCR ne suffit pas non plus. Seule exception, les mineurs accompagnant leurs parents devront présenter un test PCR négatif de moins de 72h pour être autorisés à entrer. Les mineurs non accompagnés ne seront pas autorisés à entrer dans le pays.

Cette décision va à l’encontre du pass sanitaire européen, en vigueur dans tout l’Europe depuis le

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

la fermeture des frontières aux non-vaccinés est-elle contraire au droit européen ?