LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Pour faciliter l’insertion des jeunes sur le marché du Travail, l’exécutif compte élargir à près d’un million de 16-25 ans la garantie jeunes.

C’était il y a tout juste un an… À l’occasion de la traditionnelle prise de parole présidentielle du 14 Juillet, Emmanuel Macron dévoilait, en réponse à la crise du Covid, les premiers contours du plan destiné à l’emploi des jeunes. Douze mois plus tard, et alors que la situation sur le front de l’emploi semble à peu près stabilisée, le chef de l’État s’apprête à remettre le couvert en annonçant, la semaine prochaine, un nouveau coup de pouce substantiel pour les moins de 25 ans.

L’idée consiste à élargir et intensifier un dispositif qui a déjà fait ses preuves et concerne aujourd’hui un peu plus de 100.000 personnes: la Garantie jeunes. Expérimenté en 2013 puis généralisé en 2017 par Myriam El Khomri, alors ministre du Travail, le dispositif assure aux 16-25 ans «ni en emploi, ni en études, ni en formation», les fameux «Neet», sans activité et très éloignés du marché du travail, une allocation mensuelle d’un montant maximal de 497 euros. En contrepartie, les bénéficiaires s’engagent à suivre

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Emmanuel Macron va donner un énorme coup de pouce à la Garantie jeunes