LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Le milliardaire des télécoms investit dans des entreprises qui fabriquent des produits sans protéines animales.

Après le secteur du numérique, la presse et l’immobilier, l’agriculture 2.0 est le nouveau terrain de jeu de Xavier Niel. Le milliardaire des télécoms, fondateur du groupe Iliad (Free), a contribué l’an dernier au lancement de la première usine en France de substituts végétaux de viande, initiée par Les Nouveaux Fermiers dans un lieu encore gardé secret.

Cette start-up, soutenue par la Banque publique d’investissement (BPI), avait levé, début 2020, 3 millions d’euros auprès du fonds d’investissement de l’homme d’affaires, Kima Ventures, de l’ancien cofondateur de Sushi Shop, Adrien de Schompré, et de l’ancien directeur d’Innocent, Philippe Cantet. Désormais, ses steaks et nuggets végétaux sont présents dans les rayons d’un grand nombre de Monoprix, de Carrefour Market ou à la Grande Épicerie du Bon Marché à Paris. Et dans les menus de plus de 150 restaurants, dont des chaînes de burgers.

Les vidéos de l’association L214 ont servi de déclic et mes enfants m’ont ouvert les yeux

Xavier Niel

Quelques mois plus tôt, Xavier Niel s’était déjà laissé séduire par la start-up tricolore 77 Foods, spécialiste

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 65% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Xavier Niel, nouveau soutien de la révolution alimentaire végétale