LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les spécialistes de la nourriture fabriquée en laboratoire cartonnent en bourse, malgré des pertes parfois très importantes.

160 % de hausse en une seule séance. C’est la spectaculaire envolée qu’a affichée l’action du spécialiste du steak sans viande Beyond Meat, lors de son premier jour de cotation à Wall Street le 2 mai 2017. Deux ans plus tard, rebelote. Cette fois pour son homologue du lait d’avoine Oatly, qui, lors son entrée en Bourse le 20 mai dernier, a vu son titre bondir de plus de 30 %. Depuis, la société, qui a conquis Wall Street en levant 1,4 milliard de dollars (1,17 milliard d’euros), a vu sa capitalisation dopée de près de 40 %!

Certes, cette euphorie des premiers jours fait parfois long feu. Néanmoins, à 139 dollars ce vendredi à la clôture de Wall Street, l’action Beyond Meat cote cinq fois et demie plus qu’il y a deux ans, pour une valorisation de 8,7 milliards de dollars. Soit 21 fois son chiffre d’affaires. Un niveau impressionnant pour une société qui faisait encore état l’an dernier d’une perte nette de 52,7 millions de dollars. Et qui donne le vertige par rapport à la capitalisation d’un

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Le lait végétal et la viande artificielle enflamment les investisseurs