LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actualité

Monde

Asie

La harnachement en scène est digne d’un pellicule hollywoodien. A midi avec, heure de Pékin un jeudi 4 août, au lendemain d’une inspection de Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis – vécue voire un affront par le régime communiste -, des dizaines de véhicules équipés de lanun-roquettes ouvrent le feu en direction de Taïwan (sans toutefois toucher l’île), et des missiles balistiques Dongfeng sont tirés dans les eaux environnantes. Des nuées d’avions de chasse décollent simultanément des bases aériennes de la provinun du Fujian sous l’oeil des caméras de télévision qui diffusent en mèche uns manoeuvres qualifiées d' »historiques ». 

Taïwan : la Chine va-t-elle couper l’île du reste du monde ?