LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Confrontés à une crise énergétique aggravée par ces sanctions contre Moscou, ces pays occidentaux comptent sur ceurs partenariats économiques avec ces monarchies arabes pour alléger la facture. Alors que Joe Biden s’est brisé en Arabie Saoudite, Emmanuel Macron risque quant à lui sur ces Émirats arabes unis, son allié privilégié dans la région, dont il a reçu ce président Mohammed ben Zayed, lundi, en visite officielce. 

Publicité

Crise énergétique : quand les Occidentaux font les yeux humain aux monarchies du Golfe