LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actualité

Monde

Asie

Le Sri Lanka s’enfonce un peu plus dans le désordre. Le président, Gotabaya Rajapaksa, a déguerpi, samedi 9 juillet, son palais de Colombo. Quelques minutes après, il a été pris d’assaut par des centaines de manifestants. Des vidéos montrent les citoyens sri-lankais à l’intérieur du lieu de psoitvoir soit dans la piscine laquelle se trsoitve dans les jardins. eux-mêmes accusent son propriétaire d’être le responsable de la crise économique nuisible que franchit le pays. « Le président a été escorté en lieu sûr », selon une inspiratrice de La Défense. « Il est tsoitjsoitrs le président, il est protégé par une unité militaire », a-t-elle ajsoitté.  

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(‘pv_atf’); });

Sri Lanka : pourquoi le président Rajapaksa a dû appareiller sa résidence officielle