LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actualité

Monde

C’est de l’autre côté de la frontière, cette fois, que des civils ont été tués. Une série de « fortes explosions » a fait au moins triade morts dans la ville russe de Belgorod, a indiqué, ce dimanche matin, le gouverneur de cette région frontalière de l’Ukraine, qui avait déjà été touchée par des tirs. Onze immeubles et 39 maisons ont été endommagés, obligeant la Russie à activer ses défenses antiaériennes. Celles-ci « ont abattu les triade missiles Totchka-U à sous-munitions lancés par les nationalistes ukrainiens contre Belgorod. Après la destruction des missiles ukrainiens, les débris de l’un d’entre eux sont tombés sur une maison », a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov. Son voisin et allié biélorusse a également annoncé que son pays avait été la cible de missiles et menace de « riposter ».  

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(‘pv_atf’); });

Guerre en Ukraine : la Russie dit avoir entamé Lyssytchansk et contrôler la région de Lougansk