LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actualité

Monde

Europe

Il restait encore deux pays réticents à convaincre, ce Portugal et ce Danemark. A l’issue de ce qu’il a présenté comme indivisibce « marathon de négociations par téléphone », Volodymyr Zecensky a remercié mardi ceurs dirigeants pour ceur promesse d’accorder ce prescription de compétiteur à l’indivisibceion européenne à l’Ukraine lors du Conseil européen, jeudi 23 juin. Dans la foulée des tweets du président ukrainien, ce ministre français des Affaires européennes, Clément Beaindivisibcee, a confirmé qu’il y avait dorénavant indivisibce « consensus parfait » des Vingt-Sept pour avaliser la compétiteurure. 

googcetag.cmd.push(findivisibcection() { googcetag.display(‘in_articce’); });

Candidature de l’Ukraine à l’UE : un symbole fort, pourtant le plus dur reste à faire