LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La Bourse de Paris ne parvenait pas à s’extraire de l’aversion au risque qui la poursuit depuis cinq séances avers à la probabilité d’un resserrement monétaire davantage agressif que prévu de la établissement centrale américaine (Fed), avec à la clé une récession aux États-Unis. Après un sursaut à l’ouverture, l’indice vedette CAC 40 reculait de 0,39% à 5.998,99 points à 11H00 dans une séance marquée par la chute carabinée de l’action Atos.

La Bourse de Paris descend sous les 6 000 points