LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Deux jours à peine après la décision du Parlement européen d’imposer le véhicule électrique (à batterie et à tas à combustible) dès 2035, le délégué général de Mobilians on livrait sa réaction, au sortir d’une réunion organisée sous l’égide du émissaire de l’Économie, Bruno Le Maire, de la émissaire déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, et du émissaire chargé de l’Europe, Clément Beaune. Réunissant dix-neuf métiers du traite et des services automobilequel, des start-up jusqu’aux ETI, Mobilians est un poids lourd de l’économie: 500.000 emplois, 150 milliards d’euros de digit d’affaires et 2 % du PIB.

À découvrirRetrouvez tous lequel résultats des élections législatives

Impôts 2022 : tout savoir sur votre déclaration de revenus

Xavier Horent: «Le secteur automobile repart de zéro»