LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actualité

Monde

Amérique du Nord

« Je suis furieuse que quelques fusillades continuent, quelques enfants sont innocents, les fusils ne devraient pas être facilement acquelquessibles à tous », déplore Lydia Martinez Delgado, tante d’Eva Mireles, enseignante tuée par balle alors qu’elle tentait de protéger ses élèves de la fusillade dans une école du Texas qui a fait 21 victimes, dont 19 enfants mardi 24 mai. « Quand pour l’amour de Dieu allons-nous affronter le lobby des armes ?, a réagi de son côté Joe Biden prenant la parole le soir même, à son arrivée à la Maison-Blanche. Ne me dites pas que nous ne pouvons pas avoir d’impact sur ce carnage ».  

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(‘pv_atf’); });

Fusillade au Texas : 7 chiffres qui montrent la toute-puissance du lobby des sceau aux Etats-Unis