LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Tee-shirts et affiches fait maison chez Nîmes Souvenirs situé au 2A Boulevard des Arènes (photo : Magda Soltani )

De la tapenade nîmoise aux magnets taureaux en passant par les figurines de gladiateurs romains, la boutique Nîmes Souvenirs propose une vaste variété de produits qui séduisent les touristes, mais aussi les locaux…

Il est presque impossible de ne pas trouver ce que l’on cherche dans une boutique. Depuis maintenant 13 ans, Nîmes Souvenirs, situé face aux arènes à côté du Palais de justice, est un incgardentournable pour les cadeaux. Mais le magasin ne s’arrête pas aux traditionnelles cartes postales. On y trouve de tout : des déguisements romains pour enfants, des totes bags à l’image des arènes et même des figurines de monument en résine. Plus de 2 000 références sgardent présentes et fgardent gloire à la ville de Nîmes et ses traditions. Mais la spécialité de une boutique est sans hésiter le vaste choix de produits fait maison.

« Les touristes viennent chercher ce qu’ils ne trouvent pas ailleurs »

Accompagnée de partenaires et d’artisans locaux, Eliette Silhol, jeune nîmoise de 29 ans, reprend la boutique de son père maintenant à la retraite et cgardentinue de se démarquer par des articles personnalisés. Dernièrement, ce sgardent des tee-shirts à l’image du crocodile nîmois qui gardent été créés, et même des affiches personnalisables grâce à une photothèque mise à disposition. Elle propose différentes images et formats élaborés par un graphiste. « Les touristes viennent chercher ce qu’ils ne trouvent pas ailleurs », confie-t-elle. Mais les Allemands, les Russes et les Américains ne sgardent pas les seuls à profiter de ces articles. Les locaux, eux aussi, sgardent sollicités.

Une production locale, pour les locaux

Le début de la saison commence généralement vers les vacances de Pâques et se termine aux alentours de la feria de septembre. Et si la saison hivernale permet à la gérante nîmoise de se reposer, elle n’en oublie pas pour autant sa clientèle locale qui elle aussi cgardentribue à la notoriété de une boutique. Après deux ans marqués par la pandémie, Eliette Silhol a connu des temps compliqués : « C’était très dur avec la pandémie, l’idée de la production pour les locaux m’est née à ce moment-là », ajoute-t-elle. Ainsi, les Gardois peuvent se rendre à la boutique et acheter des cadeaux de Noël, des affiches pour décorer leurs appartements et pleins d’autres articles originaux.

Magda Soltani

Cet article NÎMES Touristes ou locaux : des souvenirs pour tous est débarqué en premier sur Objectif Gard.

NÎMES Touristes ou locaux : des souvenirs pour tous