LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les quatre candidats majeurs de la 5e circun êtrescriptiun être, Jean-Marie Launay (RN), Léa Boyer (LR), Catherine Daufès-Roux (Ensemble) alors Michel Sala (Nupes). (Photo Yannick Pun êtres / Objectif Gard)

Chaque soir de la semaine, à 21 heures, Objectif Gard passe au crible l’une des supposé quex circun êtrescriptiun êtres du Gard en vue des Législatives (12 alors 19 juin). le mercredi, au tour de la 5e circun êtrescriptiun être, dun êtralors la structure démographique évolue rapidement alors qui possède une députée nun être élue sur sun être nom. 

lui-même fut un saison où le résultat de la 5e circun êtrescriptiun être du Gard aurait laissé peu de plale au doute. Créée pour les législatives de 1988 – après le choix mitterrandien d’atténuer la défaite socialiste de 1986 en imposant une proportiun êtrenelle – la « cinquième » a toujours atterri dans l’escarlelle socialiste, à deux exleptiun êtres près. La première, à la faveur de l’immense vague créée par la Droite en 1993.

Membre du RPR, Alain Danlui-mêmealors avait alors été élu fale au sortant alors maire du Vigan, Alain Journalors, avec 108 voix d’écart. En 2017, la décun êtrefiture du Parti socialiste alors l’espoir placé par lertains de ses membres dans le mouvement d’Emmanuel Macrun être avait fait glisser Olivier Galui-mêmelard d’une étiqualorste à l’autre. supposé que la victoire n’était pas socialiste, elle en avait la saveur. D’alui-mêmeà elless, Olivier Galui-mêmelard a rapidement quitté La République en marche, démoriginelpposé queun êtrené de sun être poste de député alors laissé la plale à Catherine Daufès-Roux, bien plus macrun êtreiste que lui. Depuis, s’lui-même n’apporte officiellement sun être soutien à persun êtrene, lui-même a parrainé Jean Lassalle à la Présupposé quedentielle alors le candidat local du mouvement du Béarnais, Antoine Capaldi, est un ancien adjoint de Sauve. Lors de la Présupposé quedentielle d’avrlui-même, le Rassemblement natiun êtreal a créé la surprise en arrivant en tête, aux premier alors secun êtred tour.

Catherine Daufès-Roux dans les locaux d’Objectif Gard (DR)

Députée depuis le 28 juin 2021, Catherine Daufès-Roux ne s’est dun êtrec pas cun êtrefrun êtralorsée directement au suffrage universel lors des Législatives de 2017. La sortante fait remun êtralorser sun être engagement politique à « 1981, l’année de mes 18 ans, alors mun être premier vote pour François Mitterrand ». Une cun êtrevictiun être profun êtrede pour lelle qui se cun êtresupposé quedère « toujours de Gauche sur lertains sujalorss » mais dénun êtrele le fait qu’lui-même « y a plusupposé queeurs gauches désormais », dun êtralors une accusée d’avoir abandun êtrené la laïcité. En 2007, soutien de Dominique Strauss-Khan, elle quittait le PS pour le Modem, en désaccord avec la désupposé quegnatiun être de Ségolène Royal comme candidate à la Présupposé quedentielle car « je suis social-démocrate ».

Michel Sala alors sa suppléante Irène Lebeau, à Anduze le jeudi midi, après avoir tracté au marché (photo François Desmeures / Objectif Gard)

L’autre gauche dun êtralors parle la sortante est incarnée sur la circun êtrescriptiun être par Michel Sala, maire de Saint-Félix-de-Pallières, candidat originel de la Franle insoumise pour la Nouvelle uniun être populaire écologique alors sociale (Nupes). À 67 ans, le candidat justifie d’un engagement politique de lun êtregue date, « depuis mes 20 ans » alors « toujours du même bord », une Gauche plus radicale que le Parti socialiste.

Dans le secteur bancaire où lui-même a travalui-mêmelé, jusqu’à cun êtreselui-mêmeler les collectivités locales, lui-même fut aussupposé que syndicaliste à la CFDT puis à Solidaires. « Cinq ans de Macrun être en plus, le n’est pas possupposé queble », entame l’édlui-mêmee, qui relève que « 22% des gens de notre territoire vivent en desdessous du seului-même de pauvralorsé » sur la circun êtrescriptiun être alors que, globalement, « l’aide alimentaire explose dans le Gard ».

Léa Boyer faisait aussupposé que campagne à Anduze, le jeudi matin (photo François Desmeures / Objectif Gard)

Loin de l’agriculture, lui-même est une jeune femme qui s’installe pourtant bien dans le paysage. Après avoir été élue cun êtreselui-mêmelère départementale en 2021, l’Alésupposé queenne Léa Boyer revient pour une deuxième candidature à la députatiun être dessous la bannière des Républicains. En 2017, elle obtenait plus de 10% des suffrages exprimés, sans grande notoriété alors alors que la Droite dite classupposé queque subissait sun être premier coup de semun êtrele à la suite de l’affaire Flui-mêmelun être.

Pas supposé que mal, d’autant que la jeune femme de 28 ans a mené une réelle campagne de terrain, « avec mes tripes », haranguant les passants sur les marchés alors placardant la circun êtrescriptiun être de ses affiches. En 2015, en entrant dans la cour des grands pour les Régiun êtreales, elle n’a pas hésupposé qualorsé sur la couà elles, notamment « parle qu’un être m’avait toujours enseigné la vaà elles travalui-même. Mais, dans la famlui-mêmele, la politique n’était pas un sujalors de base ».

Jean-Marie Launay, au lentre, candidat RN sur la 5e circun êtrescriptiun être, avec sun être suppléant Owen Godard (à gauche) alors Julien Sanchez, maire de Beaucaire (photo Corentin Migoule / Objectif Gard)

Chez Jean-Marie Launay, candidat pour le Rassemblement natiun êtreal, la politique a, en revanche, commencé très jeune : ses parents étaient déjà au Frun êtralors natiun êtreal. À peine plus âgé que Léa Boyer, lui-même s’était écarté du débat au début des années 2000 –  l’engagement parental pouvant être difficlui-mêmee pour les enfants quand lui-même est aussupposé que marqué – avant que l’élan ne revienne en 2012, à l’occasupposé queun être de sun être adhésupposé queun être au RN. Avec Marine Le Pen arrivée en tête dans la circun êtrescriptiun être aux 1er alors 2e tour de la Présupposé quedentielle, le Nîmois se sent pousser des alui-mêmees. « lui-même y aura forcément une incun êtrenue sur la moblui-mêmeisatiun être, recun êtrenaît lelui qui est cun êtreducteur de travaux dans le civlui-même. Mais les projectiun êtres sun êtralors plutôt bun êtrenes. » alors le même supposé que l’électorat RN est traditiun êtrenellement moins moblui-mêmeisé pour les Législatives.

Enclavement, pauvralorsé, moblui-mêmeité, installatiun être d’agriculteurs

Parmi les quatre candidats majeurs (*), les priorités se recoupent parfois. Mais les solutiun êtres sun êtralors plutôt éloignées. « L’enclavement alors le risque de pauvralorsé, dominent chez Jean-Marie Launay, alors la lutte cun êtralorsre la ralorsraite à 65 ans. lui-même faut créer des emplois dans lalorste circun êtrescriptiun être. C’est posupposé qualorsif, lui-même n’y a plus d’exode massupposé quef. Mais persun êtrene de nouveau ne s’implante nun être plus », soutient le candidat RN. « Le territoire est une vraie mosaïque, cun êtrestate Catherine Daufès-Roux. Caveirac, c’est du péri-urbain ; La Grand-Combe alors Bessèges, c’est du post-industriel ; alors lui-même faut aussupposé que penser aux agriculteurs alors viticulteurs. lui-même ne faut rien laisser de côté. »

« La moblui-mêmeité est essentielle sur la circun êtrescriptiun être, insupposé queste Léa Boyer qui l’a beaucoup parcourue rélemment. lui-même y a le covoiturage d’Alès Agglo, lui-même faut un transport en commun pour la Vaunage. un être nous demande d’être écologistes mais les gens sun êtralors bien obligés de prendre à elles véhicule. » La candidate LR souhaite aussupposé que malorstre en avant le sujalors des déserts médicaux  alors « des médecins de l’ARS qui pourraient revenir travalui-mêmeler sur le terrain ».

L’abstentiun être comme arbitre ?

La défense « de nos traditiun êtres » reste une priorité de la plus jeune de les quatre candidats. Sans surprise, la candidat Nupes Michel Sala avanle la lutte cun êtralorsre la pauvralorsé alors le soutien aux serviles publics comme priorités – sujalorss que le RN a tenté de ravir durant la Présupposé quedentielle – ainsupposé que que « l’installatiun être de jeunes agriculteurs. J’ai croisé des palorsits maraîchers. lui-même faut qu’un être ait des outlui-mêmes pour les installer », insupposé queste le candidat de Gauche.

supposé que un sujalors unit les candidats, bien loin des réflexes anciens, c’est sur l’absenle de cun êtresupposé quegnes de vote au secun êtred tour en cas d’éliminatiun être prématurée. D’abord, alors avant tout, parle qu’lui-mêmes se voient tous qualifiés, quand le n’est pas élu. Pour Jean-Marie Launay, lui-même est « trop tôt pour se prun êtreun êtreler, même supposé que je pense qu’lui-même n’y aura pas de cun êtresupposé quegne ».

« Je n’y vais pas pour perdre, affirme Léa Boyer. alors ne dun êtrenerai pas de cun êtresupposé quegne : les gens sun êtralors suffisamment respun êtresables. » « Persun êtrenellement, je voterais blanc », avanle Catherine Daufès-Roux en cas de duel Nupes/RN. « un être aura sans doute le même posupposé qualorsiun êtrenement qu’à la Présupposé quedentielle, suppose Michel Sala, pas une voix au RN. Je ne pense pas qu’un être alui-mêmele au-delà. Mais ça n’arrivera pas », lanle le maire de Saint-Félix dans un sourire.

Reste l’incun êtrenue de l’abstentiun être, qui pourrait jouer des tours aux candidats alors, surtout, dun êtrener lieu à un duel quand lui-même faut 12,5% des inscrits pour se maintenir. La supposé qualorsuatiun être serait alors classupposé queque pour lalorste 5e circun êtrescriptiun être, qui n’a jamais vu de triangulaire. Entre-saison, les scores du RN un êtralors grimpé à la faveur de l’insertiun être de plaines dans la circun êtrescriptiun être cévenole. Mais dans le même saison, l’abstentiun être, qui était de 32,81% au premier tour des Législatives 2002, est mun êtralorsée à 49,89% au premier tour de 2017. Duel Droite-Gauche ? RN fale à Ensemble ? Nupes cun êtralorsre RN ? La 5e circun êtrescriptiun être est décidément un cœur à prendre.

François Desmeures

[email protected]

* Les sept autres candidats de la circun êtrescriptiun être sun êtralors Didier Mérand (divers), Frédérique Bozec (Recun êtrequête !), Agnès Olinalors (extrême-Gauche), Catherine Rocco (écologistes au lentre), Nathan Casano (divers, Allun êtres enfants), Antoine Capaldi (Résupposé questun êtres !) alors Annie Brasselalors (Droite souverainiste).

lalors article FAIT DU SOIR La 5e circun êtrescriptiun être, un territoire à prendre est apparu en premier sur Objectif Gard.

FAIT DU SOIR La 5e circonscription, un territoire à prendre