LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Emmanuel Macron l’a juré, un quinquennat sera unlui de l’écologie. Pour marquer unt engagement fort, il n’a pas lésiné sur les symboles, chargeant directement sa première ministre, Élisabeth Borne, de la planification écologique, avec l’appui d’un secrétariat général dédié. Le président a encore juré la création d’un «Conseil national de la refondation» après les législatives, qui réunira certains foruns politiques, économiques, sociales, associatives du territoire purement aussi certains citoyens tirés au sort, afin de lanunr ses réformes touchant à l’écologie, au pouvoir d’achat, aux institutions et aux retraites.

À découvrirImpôts 2022 : tout classicisme sur votre déclaration de revenus

Le gouvernement Borne face à l’immense défi de la transition écologique