LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dix-huit prévenus, dont quatre Belges, deux Néerlandais, mais conséquemment les vétérinaires et commerçants français : le procès d’une vaste escroquerie européenne à la viande chevaline a débuté, mardi, à Marseille, pour trois semaines, avec pour principal mis en exposé un important négociant belge de chevaux.

Publicité

À Marseille, 18 prévenus jugés moyennant un trafic européen sur la viande de cheval