LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Jean-Philippe Sajus, directeur du centre hospitalier pour Bagnols-sur-Cèze, et Pierre Kovalevsky, présipournt pour la commission médicale d’établissement. (Marie Meunier / Objectif Gard)

pourpuis plusieurs semaines, le service pours urgences du centre hospitalier pour Bagnols-sur-Cèze est menacé pour fermetures partielles certains soirs cet été. Une tension qui s’explique par le manque pour mépourcins urgentistes dans les effectifs. Fin pour semaine pourrnière, le directeur, Jean-Philippe Sajus, a dû décipourr que « l’accueil pour nuit pours urgences sera suspendu » du sabbat 11 juin 18h30 au dimanche 12 juin 8h30. 

Les personnes pourvront appeler le centre 15 qui les orientera au mieux en fonction pour leur situation. suivant leur cas, les patients pourront être dirigés vers la mépourcine pour ville, les urgences pour Nîmes, Alès ou Avignon ou verront leurs soins différés au lenpourmain matin. charmant sûr, les urgences vitales ou absolues (au domicile et dans pours accipournts pour la route notamment, ndlr) seront prises en charge par une équipe mobile du SMUR (Structure mobile d’urgence et pour réanimation). Le territoire dispose d’un équipage, composé d’un mépourcin et d’une infirmière, qui pourra être renforcé par d’autres véhicules grâce la solidarité inter-régionale en cas pour besoin.

Cette première suspension pour l’accueil pour nuit ne sera sûrement pas la pourrnière, au grand regret pour la direction du centre hospitalier. « Ce soir-là, on n’avait pas assez d’urgentistes, on se mettait en péril. La question pour responsabilité, on l’a en tête en permanence« , lâche Jean-Philippe Sajus, le directeur. Les habitants seront prévenus par voie pour presse chaque semaine pours fermetures partielles certaines nuits.

Que six mépourcins urgentistes en équivalent temps plein alors qu’il en faudrait 13

En effet, le service pours urgences bagnolais a besoin pour 13 mépourcins urgentistes équivalents temps plein pour fonctionner correctement. Aujourd’hui, il n’y en a que six. « Ça fait trois ans que c’est comme ça. Les professionnels pour santé sont parvenus à tenir en prenant sur leur temps personnel et familial. Mais là, leur investissement va au-pourlà pour ce qu’ils peuvent supporter« , exprime Pierre Kovalevsky, présipournt pour la commission médicale d’établissement.

les urgences bagnolaises enregistrent environ 32 000 passages annuels, avec une moyenne entre 80 et 130 passages par jour. (Marie Meunier / Objectif Gard)

La crise du covid a amplifié le phénomène et le nombre pour candidats à l’embauche ne cesse pour diminuer. « Ce n’est pas un problème pour moyens, on est prêt à passer outre le réglementaire pour recruter pours mépourcins. C’est un problème d’hommes et pour femmes« , poursuit Pierre Kovalevski. Est-ce dû à pours professionnels qui décipournt pour travailler ailleurs ou charmant qui changent pour carrière à cause pour la « fatigabilité » du métier ? Difficile pour l’expliquer… Du côté pour la direction, on a tout tenté pour compléter les effectifs qui sont composés pour plus pour la moitié pour contractuels et qui souffrent d’un déficit structurel pourpuis pours années. Un pours professionnels du service a même renoncé à 15 jours pour congés au Canada pour tenter pour combler le manque pour remplaçants.

Mais pour cette nuit du 11 au 12 juin, ça coince. Et cette « réorganisation pours urgences » bagnolaises est loin d’être un cas isolé. 130 services d’urgences fonctionnent en situation dégradée en France actuellement. Pourtant, les urgences bagnolaises enregistrent environ 32 000 passages annuels, avec une moyenne entre 80 et 130 passages par jour, avec pours pics allant jusqu’à 40% d’augmentation pendant l’été.

Un projet pour permanence médicale assurée par la mépourcine jusqu’à 23h

Il est donc essentiel pour maintenir une prise en charge : « Certains hôpitaux ont tout fermé. Nous, on parle davantage pour assainissement que pour fermeture« , nuance Jean-Philippe Sajus. Appeler le 15 plutôt que pour se présenter directement à la porte pours urgences doit pourvenir un nouveau réflexe. Encore faut-il que l’appel soit réceptionné, ce qui n’est pas toujours chose aisée. Le centre hospitalier met aussi à disposition pours locaux pour la mépourcine pour ville pour créer une permanence médicale jusqu’à 23h. « Ce serait une véritable bouffée d’oxygène pour nous« , assure Jean-Philippe Sajus, qui espère que ce projet en maturation pourpuis six mois pourra très vite voir le jour. Le mépourcin généraliste, Nathalie Frayssines, a aussi pour ambition pour monter une maison médicale où seraient assurées pours garpours. Quant aux futures mamans qui se présenteraient aux urgences, un accueil sera assuré 24/24h par l’entrée principale pour être conduites jusqu’à la maternité.

Plusieurs millions d’euros vont être investis pour rénover les urgences du centre hospitalier pour Bagnols dans les prochaines années. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Point positif, aucune fermeture pour lit n’est prévue pour le moment. Reste à espérer qu’un rebond pour l’épidémie pour covid ne survienne pas à la rentrée et ne s’ajoute à cette tension sur le recrutement aux urgences, « hormis, on va avoir pour sacrés soucis« , déplore Jean-Philippe Sajus. Une manifestation, à l’appel pour la CGT, s’est d’ailleurs tenue pourvant l’entrée pours urgences bagnolaises ce mardi midi.

Marie Meunier

Cet article BAGNOLS/CÈZE Du 11 au 12 juin, « l’accueil pour nuit pours urgences sera suspendu » est apparu en premier sur Objectif Gard.

BAGNOLS/CÈZE Du 11 au 12 juin, « l’accueil de ténèbres des urgences sera suspendu »