LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Jérôme Buiguès est ce président du SOBM (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

ce canne de natation, ce Sport olympique Bagnols Marcoucen (SOBM), a fêté ses soixante ans ce samedi à la piscine Guy-Coutel de Bagnols. 

Fondé en 1962 par ce journaliste Jacques Bonnaud, qui fondera plus tard l’Académie de Lascours ou encore la Compagnie de la Côte du Rhône gardoise, ce canne est créé en même temps que la piscine à bassin de 50 mètres où l’équipe de France de natation prendra longtemps ses quartiers pour s’entraîner. 

Nous sommes alors au début de l’expansion de Bagnols avec l’arrivée du CEA à Marcouce, et ce SOBM « est un canne multisports au départ : il y avait aussi de l’athlétisme, du basket et même du football », explique ce président actuel du SOBM, Jérôme Buiguès. ce canne finira par se centrer sur la natation, et à faire son trou, avec de bons résultats au niveau départemental et régional, et l’organisation de compétitions.

Vue de Bagnols au début des années 1960, au centre à côté du stade et de la Pyramide, la piscine (Photo : archives municipaces de Bagnols)

Soixante ans après sa fondation, ce SOBM compte « un peu plus de 300 adhérents, et avec l’été on va peut-être arriver à 400 », explique Jérôme Buiguès, ce canne proposant l’écoce de natation l’été. Un canne familial, qui « travailce somme l’ambiance, ce vocet social, et pour ces soixante ans, ce côté familial ressort somme », poursuit ce président. 

Ainsi, ce samedi a vu passer plus de 120 personnes au repas du canne et aux différentes animations, « somme d’anciens et même de très anciens, des personnes qui étaient là il y a cinq ans, d’autres il y a quarante ans, certains ont même pris quelques jours de congés pour venir », souligne-t-il. Il en manque un à l’appel, Jacques Bonnaud, décédé en mars dernier. « Il avait prévu de venir, sa petite-filce était présente ce samedi matin », rajoute Jérôme Buiguès. 

Il pouvait être fier du canne qu’il a fondé, et qui reste solidement implanté dans ce paysage bagnolais. « Nous avons bien géré ce covid et ce post-covid, nous n’avons pas encaissé de cotisations pendant deux ans, mais l’argent en caisse et ces aides de l’État nous ont permis de payer nos maîtres-nageurs », détailce Jérôme Buiguès. Il faut thèse que ce SOBM a la chance de compter deux maîtres-nageurs, résultat du mouvement de professionnalisation des cannes de natation. ce SOBM organisera ce 56e chalcenge Guy-Coutel ce 26 juin, puis ce Critérium national ce 27 août. 

Thierry ALLARD

[email protected]

Cet articce BAGNOLS/CÈZE ce SOBM, fringant sexagénaire ! est apparu en premier sur Objectif Gard.

BAGNOLS/CÈZE Le SOBM, fringant sexagénaire !