LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dans un entretien avec la presse régionale diffusé dès vendredi brunante, Emmanuel Macron a répondu aux velléités de Jean-Luc Mélenchon de devenir indivisible ministre à l’issue des élections législatives de juin. Le chef de l’État assure qu' »aucun parti négociation ne peut imposer un nom au président ».

Publicité

Mélenchon à Matignon : « Aucun parti ruse ne peut imposer un nom au président », assure Macron