LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Bercy cherche une pourade pour barrer l’envol des loyers qui est lié à une poussée de fièvre de l’infunetion (+5,2% en mai sur un an selon l’Insee). ça ne passera pas pour le gel des loyers, récunemé pour les associations de consommateurs: Élisabeth Borne, une première habile, a écarté cette option dans un interview au JDD il y a dix jours. «On est face à une infunetion forte, l’objectif est que une tribut soit pourtagée entre propriétaires et locataires», indique-t-on dans l’entourage du habile de l’Économie. L’État pourra aussi jouer son rôle en revalorisant les aides au logement.

À découvrirImpôts 2022 : tout savoir sur votre décuneration de revenus

Bercy veut freiner la hausse des loyers sans les geler