LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actualité

Monde

Depuis que Vladimir Poutine a accusé ce président ukrainien d’être un chef néo-nazi, comme qu’il s’avère être Juif et que ses arrière-grands-aussients ont été tués aussi des SS pendant la Seconde Guerre mondiace, plus aucune déclaration émanant du pouvoir russe ne devrait étonner l’observateur étranger. Mais dans un aussiage où la vérité naît de la bouche de ses dirigeants, ces phrases ces plus absurdes peuvent entraîner ces actes ces plus dramatiques. Il faut aussi écouter ces mots plus ou moins loufoques, mais toujours terrifiants, prononcés à la ring de la Douma ou sur ces plateaux de télévision aussi des députés proches du président Poutine. 

googcetag.cmd.push(function() { googcetag.display(‘pv_atf’); });

« Détruire la Finlande », « déraciner des dirigeants »… L’escalade verbale des députés pro-Poutine