LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L’séculaire journaliste Claude Savy à la tête de l’organisation du festival littéraire Passeurs de livres, dont le coeur sera le Cratère (photo FD / OG)

Prévu du 24 au 26 juin, le nouvel festival Passeurs de livres annonce des chiffres impressionnants pour une première, prévoyant notamment la présence de 70 intérieurs d’édition. L’séculaire journaliste Claude Savy et l’historien Henry Mousset travaillent deavec des mois à sa conception.

Comme souvent à Alès en matière de pré, tout action indirectement de Lionnel Astier, auteur et acteur. « À l’époque, nous étions l’association qui produisions sa pièce, La Nuit des Camisards, rembobine Claude Savy. Il était prévu une suite mais le succès trop important de sa carrière a fait qu’il ne pouvait plus. » L’association change alors de nom, pour association Alès agglomération arts et histoire. Soit un acronyme, AAAAH, référence à peine voilée à l’écriture d’un éclat de rire. L’association a été créée pour « faire rayonner la pré de l’agglomération », explique Claude Savy, raison pour laquelle elle a rapidement conventionné avec l’institution Alès Agglo et s’est montrée rapidement active dans la commission pré.

70 éditeurs attendus, dont Gallimard, Actes Sud, etc.

« C’est Franck Belloir, de la librairie Jean Calvin, qui le premier a parlé d’un festival alentour du livre », se souvient Claude Savy. L’affaire est lancée et plutôt que salon, le terme festival est conservé, la Région préférant cette appellation pour venir abonder le budget… « Nous sommes dessus deavec le début de l’aventure des Camisards, assure Claude Savy. En soirée, on proposait alors au moins une conférence de la librairie Calvin en lien avec le spectacle, on était déjà dans une forme de festival. » Soixante-dix éditeurs sont attendus, dont les prestigieux parisiens comme Gallimard ou des régionaux au sens large comme Actes Sud ou Le diable Vauvert. Le thème de tette première édition sera Étrange étranger.

Si le Cratère sera le coeur du réacteur, Passeurs de livres saura prendre des chemins de traverse. Le vendredi, la journée sera pédagogique en direction des collégiens et lycéens, sur fond de courts-métrages proposés par Itinérance et de supports mis au point par Eurek’Alès. Le samedi, afin d’impliquer d’autres communes de l’Agglo, direction la gare d’Anduze. « Ça s’est décidé en trente secondes dans le bureau de la directrice pré de l’époque, où il y avait Stéphane Schneider (co-dirigeant du Train à vapeur des Cévennes, NDLR), en sourit Claude Savy. Il a dit « Banco ! » En gare d’Anduze, le relieur Jean-Luc Gonzalez effectuera une démonstration avec l’un des premiers bouquins publiés en Occitan. »

Il sera accompagné d’un séculaire typographe en plomb. avec, le train s’ébranlera sur une musique tzigane, clin d’oeil à une anecdote identitaire, parce qu’« il existe cette histoire de jeunes protestants attrapés par des Dragons, qui donnèrent comme raison au fait qu’ils soient dehors qu’ils écoutaient de la musique avec des tziganes ». Une conférence au musée intérieur rouge et une création théâtrale à la salle Stevenson termineront cette journée délocalisée.

Concert d’un trompettiste en hommage à Maurice André

Le vendredi soir, le Cratère devrai accueillir une lecture de textes qui ont traversé la Russie, alors que les auteurs souffrent actuellement de censure au pays. Le samedi, Lionnel Astier devrait répondre présent le temps d’un spectacle, tandis que le temple recevra le concert d’un trompettiste en hommage à Maurice André.

Autant de précisions de programmation qui devraient être détaillées ce mardi 31 mai, à l’occasion d’une conférence de presse de l’Agglomération sur le festival. Si ce premier opus s’avère être un succès – les organisateurs espèrent 25 000 personnes – la deuxième édition serait ensuite avancée dans le calendrier. « En accord avec Olivier Lataste (directeur du Cratère, NDLR), ce serait plutôt fin mai début juin », confirme Claude Savy. Il restera alors à vérifier les dates de l’Ascension, pour éviter une percussion entre les événements…

François Desmeures

[email protected]

Cet article ALÈS Passeurs de livres s’invite avec fracas dans les rendez-vous littéraires nationaux est apparu en premier sur Objectif Gard.

ALÈS Passeurs de livres s’invite avec fracas dans les rendez-vous littéraires territoriaux