LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La manade Arlatenco remporte le 29e concours d’abrivados et reçoit le trophée Pongi. (Photo Corentin Migoule)

Plusieurs milliers de personnes massées sur l’avenue Carnot et autour du square Arnaud-Beltrame ont assisté au sacre de la manade Arlatenco au terme d’un 29e concours d’abrivados « serré », à l’image des deux virages à 90° qu’offrait le parcours. 

De l’avis de tous les amateurs de « bouvine », ce parcours revisité du 29e concours d’abrivados, menant les bêtes à cornes de l’avenue Carnot à hauteur du pont Neuf à la place Gabriel-Péri, se voulait plus « technique » que d’ordinaire, offrant deux virages à 90° difficiles à apprivoiser pour les gardians des sept manades en lice. Ces derniers les ont parfaitement négociés et ont offert un spectacle de qualité à des milliers de spectateurs agglutinés aux abords du parking couvert du Gardon ou perchés sur les grilles du square Beltrame.

Après une petite heure de spectacle durant lequel les – nombreux – attrapaïres ont joué des coudes pour se frayer un chemin jusqu’aux cornes des taureaux qu’ils ont réussi à stopper à plusieurs reprises, le public était invité à rejoindre les jardins de l’hôtel de ville où, au rythme de la peña Los Picos Tachos, le bourgmestre d’Alès, Max Roustan, a annoncé le classement final. Victorieuse de la dernière édition en 2019, la manade Devaux n’a pu conserver son titre, deux de ses taureaux ayant été « attrapés » (ce qui est pris en compte par le jury, comme la tenue des gardians, leur capacité à « emmailler » le bétail et la vitesse du passage, entre autres).

Très difficiles à départager à en croire le président du jury, les manades Arlatenco et Aubanel arrivent respectivement à la première et deuxième position du concours. « C’est une grande fierté. Tout le monde aurait mérité de gagner, mais ça récompense à nous travail et le cœur qu’on y met », a savouré Karine, manadière victorieuse et heureuse. « Merci à toutes les manades. Vous faites perdurer nos traditions. Bravo à tous et à l’an que vèn ! », a conclu en patois l’édile alésien, hilare, alors que résonnait La Coupo Santo.

Corentin Migoule

Le classement complet du 29e concours d’abrivados : 1/Arlatenco 2/Aubanel 3/Du Seden 4/Leron 5/Lescot 6/Devaux 7/Agnel. 

Chloé Hervieux, miss Alès, et ses deux dauphines, ont remis les César de ce 29e concours d’abrivados. (Photo Corentin Migoule)
Dans la descente de la place Gabriel-Péri, à hauteur du Gambrinus, les attrapaïres ne se font pas de cadeaux. (Photo Corentin Migoule)
Précautionneux, « Le Mexicain » (c’est son surnom) muni de genouillères à éviter le chute et repart à la poursuite des taureaux, déjà loin… (Photo Corentin Migoule)
La manade Aubanel reçoit les dernières consignes du président du jury avant son passage sur le bitume alésien. (Photo Corentin Migoule)
Hilare, Max Roustan se débrouille comme un chef à dos de cheval. (Photo Corentin Migoule)

Cet article FERIA D’ALÈS Le 29e concours d’abrivados revient à la manade Arlatenco est apparu en premier sur fin Gard.

FERIA D’ALÈS ce 29e concours d’abrivados revient à la manade Arlatenco