LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La fintech britannique Wise, spécialisée dans les transferts d’argent, a fait son entrée mercredi à la Bourse de Londres avec une valorisation de 8 milliards de livres, un record pour une société technologique. Il s’agit d’une opération de grande ampleur pour Londres qui souhaite attirer des jeunes sociétés technologiques après le Brexit.

Le premiers pas en Bourse de Wise, connue auparavant sous le nom Transferwise, ont eu lieu via une cotation directe après quelques heures d’enchères, qui ont permis de fixer le prix à 8 livres par action. La société réalise la cotation la plus importante jamais vue sur la place britannique pour une entreprise «tech» en terme de valorisation, et la plus grande depuis le début de l’année toutes entreprises confondues à Londres.

Valorisation record

Vers 14H30, le titre de Wise prenait 3,55% à 828,40 pence, signe de l’engouement des investisseurs. La société était jusqu’à présent valorisée 5 milliards de dollars à la suite d’un financement en juillet 2020. Wise a opté pour une cotation directe, qui est, selon la société, moins chère et plus transparente qu’une introduction en Bourse classique, laquelle nécessite beaucoup d’intermédiaires et dépenses de communication.

La société, créée en 2011, a indiqué avoir gagné des clients pendant la pandémie, avec une hausse du volume de transactions, particuliers comme professionnels ayant cherché des alternatives pour transférer de l’argent. Contrairement à beaucoup de fintechs, Transferwise est rentable depuis 2017. Au cours de l’exercice annuel achevé fin mars, la société comptait 6 millions de clients actifs et a enregistré 54,4 milliards de livres de transaction. Elle détient 17 bureaux dans le monde et 2.400 salariés.

La fintech Wise signe une entrée record à la Bourse de Londres