LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Alors que la pandémie approche les quatre millions de morts dans le monde, l’Europe commence à vivre une nouvelle vague de Covid-19. La propagation du variant Delta n’y est pas étrangère. La mutation a gagné le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Espagne ou encore la France. Heureusement, la vaccination plutôt avancée dans ces pays semble pour l’instant en atténuer ses effets négatifs, en particulier sur les populations les plus fragiles. Dès lors, Londres n’entend pas bousculer son plan de déconfinement, en supprimant le port du masque obligatoire dans les lieux clos publics le 19 juillet en Angleterre. 

Dans le même temps, par-delà la Méditerranée, le continent africain est également soumis à une recrudescence des contaminations. 

  • L’Angleterre va enlever le masque

Malgré le contexte épidémique peu rassurant, Boris Johnson a annoncé lundi qu’il comptait lever le 19 juillet l’essentiel des dernières mesures sanitaires liées au coronavirus en Angleterre, dont le port obligatoire du masque et la distanciation sociale. Le gouvernement britannique doit confirmer ce choix le 12 juillet. 

Offre limitée. 2 mois pour 1€ sans engagement

Le Premier ministre a reconnu que la pandémie était « loin d’être terminée » et que les contaminations continuaient d’augmenter et pourraient atteindre « 50 000 par jour d’ici au 19 juillet », mais il a expliqué vouloir « permettre aux gens de prendre leurs propres décisions éclairées sur la façon de gérer le virus ». 

Le dirigeant conservateur a toutefois appelé à « rester prudent », indiquant que lui-même porterait un masque dans les lieux très fréquentés. Parmi les autres annonces : le télétravail ne sera plus recommandé, les salles de spectacles et les stades pourront ouvrir à pleine capacité, et les discothèques seront autorisées à accueillir du public. Il n’y aura plus, enfin, de limites au nombre de participants à un mariage ou à un enterrement ou d’invités chez soi. 

  • L’Afrique face à un record de contaminations

Les contaminations sont à la hausse aussi en Afrique, où plus de 36 000 cas quotidiens ont été recensés ces sept derniers jours, un record sur le continent depuis le début de la pandémie, selon un comptage de l’AFP à partir de bilans officiels. La flambée épidémique actuellement observée en Afrique a notamment dépassé les 32 609 contaminations par jour enregistrées entre les 5 et 11 janvier derniers, au moment du précédent pic épidémique. 

Parmi les pays ayant enregistré plus de 1000 contaminations quotidiennes, les principales hausses ont été observées au Zimbabwe, en Tunisie et en Afrique du Sud, où se concentrent plus de la moitié des nouveaux cas détectés sur le continent. 

  • Une quatrième vague possible fin juillet en France

Le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal a estimé lundi qu’une quatrième vague de la pandémie dès la fin juillet était « une possibilité » mais « pas une fatalité » grâce à la vaccination, confirmant une mise en garde du ministre de la Santé Olivier Véran. 

Les nouveaux cas sont en hausse de 20% et l’incidence augmente, en particulier chez les jeunes, une population pas suffisamment vaccinée. Le Delta poursuit lui aussi son chemin et devrait très prochainement devenir majoritaire sur le territoire. 

  • Les contaminations explosent en Espagne, notamment chez les jeunes

La situation sanitaire en Espagne s’est nettement détériorée ces derniers jours, avec une explosion du nombre de contaminations au Covid-19 chez les jeunes, un rebond qui force les autorités à envisager un durcissement des mesures au moment où la vaccination s’accélère. La pression est relativement forte dans une poignée de région dont la Catalogne. 

« Les chiffres du jour ne sont pas bons du tout », a commenté lundi soir Fernando Simon, l’épidémiologiste en chef du ministère de la Santé, expliquant que « cette donnée était très variable entre les différentes tranches d’âges » et que « parmi les plus jeunes, nous avons un taux d’incidence proche de 600 ». 

Le taux d’incidence est repassé au-dessus des 200 (204 pour 100 000 habitants sur les deux dernières semaines) contre une moyenne de 152,8 vendredi, lors de la dernière publication des données sanitaires. Le ministère espagnol de la Santé a recensé lundi 32 607 nouveaux cas de Covid-19 sur les dernières 72 heures et 23 morts. 

  • L’Allemagne lève les interdictions d’entrée pour le Royaume-Uni, le Portugal et l’Inde

L’Allemagne a levé lundi les interdictions d’entrée sur son territoire liées à la pandémie de Covid-19 pour les résidents de cinq pays, dont le Royaume-Uni, le Portugal et l’Inde. Cette mesure prise par l’institut de veille sanitaire Robert-Koch (RKI) concerne également la Russie et le Népal. Elle entrera en vigueur mercredi, a-t-il précisé. Les voyageurs de ces pays pourront donc entrer en Allemagne dès lors qu’ils observeront la quarantaine et se soumettront aux tests obligatoires. 

L’Allemagne instauré une catégorie de pays « à variant » pour tenter de freiner les nouveaux variants du coronavirus avant qu’ils ne se répandent sur son sol. Mais le variant Delta va rapidement devenir dominant en Allemagne, a prévenu le ministre de la Santé Jens Spahn la semaine dernière, ce qui signifie que les interdictions visant les pays touchés par ce variant pourraient être levées. 

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Télécharger l’app

  • La Norvège repousse sa réouverture totale

La Norvège a remis lundi à « fin juillet, début août » au plus tôt la levée quasi-totale de ses restrictions sanitaires afin de se prémunir contre une éventuelle quatrième vague de la pandémie de Covid-19 due au variant Delta. 

Opinions

Chronique

par Bruno Tertrais*

Ultimatum

Par Christophe Donner

Ayez confiance

Nicolas Bouzou

Chronique

Stefan Barensky

L’Angleterre va enlever le masque, record de cas en Afrique… Le point sur la pandémie