LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ANALYSE – L’ex-présentateur vedette se considère comme le bouc émissaire des dérives de la chaîne.

C’est un véritable scénario à la Dallas qui agite depuis quelques mois CNN, la chaîne d’information en continu américaine. Chris Cuomo, le présentateur star, viré sans ménagement de la chaîne le 4 décembre pour avoir aidé son frère Andrew Cuomo, ex-gouvernement de New York, accusé de harcèlement sexuel, contre-attaque.

Il a déposé une demande d’arbitrage contre son ancien employeur CNN, filiale du groupe Warner Media. L’ex-présentateur du «Cuomo Prime Time» de 21 heures réclame 125 millions de dollars dont 110 millions en dédommagement des accusations et dénigrements qui ont ruiné sa carrière et 15 millions pour compenser les salaires qu’il n’a pas pu percevoir au terme de son contrat.

Faire grimper les audiences

Le 30 novembre 2021, CNN avait suspendu d’antenne Chris Cuomo pour avoir enfreint les règles d’éthique de la chaîne en conseillant directement son frère Andrew Cuomo, ex-gouverneur de New York, empêtré dans une affaire de mœurs. Or, Chris Cuomo estime que ces «règles éthiques» étaient à géométrie variable selon…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 58% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Chris Cuomo se rebiffe et réclame 125 millions