LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L’événement, qui réunira notamment les organisations syndicales, débutera à 9h30 au ministère, dans le 7e arrondissement de Paris.

Alors qu’Emmanuel Macron rencontrera les partenaires sociaux à l’Élysée pour discuter des dossiers en cours, des échanges auront aussi lieu rue de Grenelle. Ce mardi 6 juillet, la ministre chargée de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, recevra les organisations sociales et des représentants des employeurs publics, à l’occasion d’une «conférence sur les perspectives salariales dans la fonction publique».

L’événement débutera à 9h30 au ministère, dans le 7e arrondissement. Un point presse est attendu vers 13h : «De nouvelles mesures de pouvoir d’achat pour les agents publics» sont mentionnées par les équipes de la ministre dans un communiqué.

De leur côté, les organisations syndicales maintiennent qu’une revalorisation générale des salaires est indispensable. Une mesure sur laquelle le gouvernement semble réticent, préférant des actions ciblées. Solidaires fonction publique a déposé un préavis de grève courant du 1er au 31 juillet, dénonçant les «attaques contre la fonction publique» : «Il a d’ores et déjà été indiqué que le dégel du point d’indice ni aucune mesure générale n’étaient prévus en 2021. Et ce, alors même que le pouvoir d’achat des agent(es) publics baisse continuellement», regrette le syndicat dans un communiqué.

La CGT, la FSU, Solidaires et la Fédération autonome ont publié, mi-juin, une pétition appelant au «dégel de la valeur du point d’indice» pour contrer des «pertes de pouvoir d’achat considérables pour les agents de la fonction publique». À ce stade, le texte est signé par quelque 6300 personnes. Les partenaires sociaux seront-ils satisfaits des annonces faites au sortir de la réunion ce matin ? Verdict en milieu de journée.

Un «rendez-vous salarial» de la fonction publique organisé ce mardi