LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les Franciliens quittent la capitale pour s’installer dans des département ruraux.

La crise du Covid et les confinements successifs de ces deux dernières années ont donné des envies d’ailleurs aux Français et en particulier aux Franciliens.

Entre avril 2020 et avril 2021, le nombre de déménagements au-delà de 100 kilomètres de Paris a bondi de 34 %. Ce qui représente 4000 mouvements de plus en l’espace d’un an, d’après une note publiée mercredi par le service statistique du ministère du Travail, la Dares.

Cette dynamique profite beaucoup aux départements ruraux, puisque les déménagements à destination de ces territoires s’accroissent de 2,3 points, en passant de 26,3 % à 28,6 %. À cela s’ajoute également un phénomène d’éloignement du centre-ville dans les cinq plus grandes unités urbaines françaises, avec une hausse de 0,4 point des départs vers les communes de la couronne périurbaine et de 0,8 point des sorties de l’aire d’«attraction des métropoles».

Une conséquence du télétravail

Les notaires identifient ainsi «de nouveaux comportements immobiliers, notamment des déplacements des grands centres métropolitains…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 47% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

La crise a fait bondir les déménagements de Paris