LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Au moins 29 personnes ont été tuées et 50 blessées dimanche dans l’accident d’un avion militaire philippin qui s’est écrasé après avoir manqué la piste d’atterrissage dans le Sud de l’archipel.

Dix-sept autres passagers et membres d’équipage qui se trouvaient à bord de cet avion de transport C-130, qui s’est écrasé à la mi-journée sur l’île de Jolo dans la province de Sulu, sont toujours portées disparues, a déclaré le major général William Gonzales.

Quatre-vingt-douze personnes au total, pour la plupart des militaires, se trouvaient à bord de cet appareil.

Le chef des forces armées, le général Cirilito Sobejana, a expliqué que l’avion, qui transportait des militaires depuis Cagayan de Oro, sur l’île méridionale de Mindanao, a raté la piste d’atterrissage alors qu’il tentait d’atterrir. L’appareil a alors tenté de «regagner de la puissance mais cela n’a pas réussi», a-t-il ajouté. 

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

De nombreux passagers avaient récemment reçu leur instruction militaire de base et avaient été envoyés sur cette île dans le cadre d’une force opérationnelle conjointe de lutte contre le terrorisme dans cette région à majorité musulmane.

L’armée est très présente dans le Sud des Philippines en raison de la présence de l’organisation islamiste Abou Sayyaf, considérée comme une organisation terroriste par Washington.

Elle est constituée d’un réseau de militants auxquels sont attribués de sanglants attentats terroristes et des enlèvements de touristes étrangers et de missionnaires chrétiens.

Philippines. Au moins 29 morts dans le crash d’un avion militaire