LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Tout est parti d’un concours de penaltys, un soir après l’entraînement. Tous les joueurs y passent. Sur son compte Instagram, l’AS Folschviller Handball invite ses abonnés à voter pour le plus beau jet de sept mètres. La roucoulette de Jean Boyon l’emporte et est partagée sous forme de « reel », le nouveau format vidéo de la plate-forme. L’extrait d’une dizaine de secondes à peine, dynamisé par une « musique tendance » et un effet de ralenti, cartonne aussitôt.  

 Je l’ai mise sur notre page et ça a explosé », raconte Marie Genco, la community manager du club mosellan. « On a eu des retombées immédiates, les statistiques que j’ai sous les yeux sont hallucinantes. On est à +3 500 % (de comptes touchés). » La page de Folschviller comptait 470 abonnés avant le buzz, il approche aujourd’hui des 4 000. Surtout, la vidéo de Jean Boyon a dépassé les… 6 millions de vues !

« On s’est fait suivre par le monde entier »

« On s’est fait suivre par le monde entier. J’ai eu des messages d’Espagne, du Brésil, de Belgique. C’est devenu viral », reprend Marie Genco. « Mais ce qui m’a le plus interpellée, c’est que même le PSG Handball n’a jamais fait de vidéo à un million de vues. On est presque le premier club à atteindre ces scores-là. C’est inattendu. »

Le succès du reel « a ravivé le cœur de tous nos joueurs », assure la jeune chargée de communication. « On se dit : wow, notre vidéo a été vue par tous ces gens. Ça fait plaisir, on n’est plus un simple club local. »

Et le buzz n’est pas un heureux hasard, il est surtout le fruit d’une stratégie, et d’une vraie connaissance de l’algorithme d’Instagram. « Il faut une musique tendance, une vidéo assez courte d’une quinzaine de secondes maximum, il faut susciter la curiosité au début, donner envie de regarder la fin et essayer d’avoir beaucoup d’interactions, de commentaires, de likes, dans la première heure qui suit la publication », détaille Marie Boyon. « Tout ça était réfléchi mais je n’avais pas prévu qu’on atteigne les 6 millions de vues… J’étais déjà comme une folle à 20 000 ! », sourit la jeune community manager de Folschviller.

Handball. Folschviller affole Instagram avec sa roucoulette