LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Du 23 au 25 juin, près de 500 éléments de l’A380 MSN13, déconstruit en 2021, seront proposés à la vente à Toulouse.

Un siège du personnel navigant, un chariot, une lampe et même la corde d’évacuation du cockpit… Voici tout ce que vous pourrez acquérir lors d’une vente aux enchères de pièces de l’A380.

Du 23 au 25 juin prochain, près de 500 éléments seront proposés lors de cette vente organisée par le commissaire-priseur Marc Labarbe à Toulouse et qui se déroulera en présentiel et à distance, explique Airbus dans un communiqué. La majeure partie des recettes de la vente sera reversée à la Fondation Airbus qui finance des initiatives humanitaires, le reste à l’association AIRitage qui œuvre à pour la protection du patrimoine aéronautique.

«Un hommage rendu» à l’A380

La quasi-totalité des pièces que pourront s’offrir les acheteurs proviennent de l’A380 MSN13. Cet avion, entré en service le 23 octobre 2008, a transporté jusqu’à 489 passagers dans une configuration à trois classes. Il a finalement été déconstruit en 2021 par l’entreprise Tarmac Aerosave, spécialisée dans la gestion durable de la fin de vie des avions. D’autres pièces, telles que les sièges de la classe affaires, ont été prises sur différents A380. «Cette vente aux enchères est un hommage rendu à cet appareil. C’est en effet ce programme qui a permis à Airbus de devenir ce qu’il est aujourd’hui», explique Airbus qui assure toutefois que son très gros porteur continuera d’être en service «pendant des décennies sur de multiples routes de par le monde».

3,5 millions d’euros pour la vente de pièces du Concorde

Ce n’est pas la première fois qu’une telle vente aux enchères est organisée. En 2016 notamment, 1000 lots, dont des menus illustrés par Christian Lacroix et Raymond Moretti, un pneu, une paire de fauteuils ou encore un lavabo provenant du Concorde avaient été proposés par Marc Labarbe à Toulouse. Quelques années plus tôt en 2003, la vente aux enchères de pièces du mythique supersonique par Christie’s avait permis de récolter 3,5 millions d’euros.

une vente aux enchères pour posséder un morceau de l’A380