LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Primoz Roglic en grande difficulté (120 km)

Le peloton largue Roglic qui est à la peine et accuse plus de 30 secondes de retard.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

13h55 (124 km)  : L’échappée peine à se détacher

Wout van Aert a fait la jonction pour rejoindre la tête en compagnie de Cattaneo. Kung et le maillot à pois Mohoric rejoignent mais le peloton est juste derrière.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

13h50 (127 km) : Geraint Thomas distancé

Le treizième au général est relégué à 1’20 » du groupe de tête, composé notamment du maillot jaune Van der Poel et de Julian Alaphilippe.

13h35 (138 km) : Tentative d’échappée et regroupement

Wout Poels (Bahrain-Victorious), qui s’était échappé seul, est rejoint par un groupe de cinq coureurs.

Le groupe est cependant rapidement rattrapé par le peloton.

(139 km) Chute de Michael Woods

Le Canadien de l’équipe Israel Start-Up Nation chute sur un virage à l’épingle…

13h20 : c’est parti pour cette 8ème étape !

Les coureurs se sont élancés d’Oyonnax pour cette première étape de montagne qui doit les amener au Grand-Bornand.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

13h10 : Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) :

L’enchaînement Saxonnex, col de Romme, Colombière va vraiment être difficile. Je connais un petit peu c’est une étape que j’aime bien mais c’est surtout les jambes qui vont décider. L’étape d’hier a été très fatigante pour tout le monde.

L’objectif est donner le maximum et voir où ça peut m’emmener. Mathieu (Van der Poel) surprend tous les jours donc il peut garder le maillot jaune aujourd’hui oui. Ils ont fait mal à tout le monde hier.

 

12h50 : Guillaume Martin (Cofidis) :

Il va falloir s’adapter aux conditions météos, il fait pas très froid donc il devrait y avoir une incidence minime.

J’aimerais beaucoup une victoire d’étape aujourd’hui. Jusqu’à présent ce n’était pas trop mon terrain de jeu, là on arrive enfin sur des routes plus escarpées. Je suis très motivé.

 

12h40 : Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën) :

Ce sont des routes que je connais bien, c’est une étape très importante pour moi avec un beau final qui va être technique. Il y a finalement que la dernière redescente au col de la Colombière, le Mont-Saxonnex ça devrait aller. La pluie va jouer un petit peu, il va faire plus frais aujourd’hui mais je ne pense pas que ça va me déranger.

J’aurais bien aimé être mieux classé à l’issue de ces premières étapes mais il y a eu quelques aléas comme les chutes.

Hier était vraiment un point positif car je me suis très bien senti.

12h35 : Nans Peters (AG2R Citroën) :

Cela va être une grosse journée, peu importe la météo, ça fait une semaine qu’on roule à bloc au plat le changement de braquet va faire mal aux jambes. On a une belle équipe pour ce genre d’épreuve donc j’espère une belle étape.

L’idée sera d’être dans l’échappée. On a vu hier avec Nibali qui a fait une belle opération, ça peut être le cas pour Aurélien (Paret-Peintre) aujourd’hui.

C’est un autre tour qui commence, ce sont des courses qui me conviennent mieux maintenant donc je vais prendre forcément plus de plaisir.

11h45 : les grimpeurs vont pouvoir se tester

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

10h20 : les infos de l’étape

Le Tour de France attaque les premiers cols, ce samedi, dans la 8e étape qui se conclut dans la station du Grand Bornand (Haute-Savoie) après 150,8 kilomètres.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix

J’accepte
J’accepte tous les traceurs

10h15: Bonjour à toutes et à tous !

Bienvenue sur notre live pour suivre cette 8e étape du Tour de France, longue de 150 km entre Oyonnax et Le Grand-Bornand. Première journée en montagnes avec pas moins de cinq ascensions. avant  Le départ fictif sera donné à 13h10.

Oyonnax-Le Grand-Bornand, Roglic et Thomas dans le dur