LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

À COMPTE OUVERT – Tabou, l’argent, pour les Français ? Pas tant que ça… Pour Le Figaro, ils ont accepté de parler pouvoir d’achat, dépenses, petits plaisirs et galères au quotidien. Notre série de reportages se poursuit à Lyon, où Allison, Florian et leurs deux enfants, Jules et Jade, nous ont ouvert leur porte.

Le petit Jules, deux ans, trottine à travers le salon, contourne le grand canapé anthracite, tout en exhibant ses petites voitures. Dans la torpeur du début d’après-midi, les petits bolides, en plastique ou en bois, filent à toute allure sur le parquet. Nous sommes au dernier étage d’un grand immeuble à Caluire-et-Cuire, dans la métropole de Lyon. Ce mardi, Allison, 30 ans, est seule avec les enfants. Infirmière à l’hôpital de Lyon, elle est aux 4/5e depuis la naissance des enfants. Son mari Florian, 31 ans, est employé dans l’ingénierie du bâtiment. Il est en ce moment au travail, à une vingtaine de minutes de route.

Allison et Florian gagnent environ 4000 euros par mois. «Personnellement, je n’ai pas choisi mon métier parce qu’on y gagnait beaucoup d’argent», plaisante Allison. Elle travaille dans le service de réanimation néonatale. La jeune femme a trouvé sa voie lorsqu’elle avait quinze ans, en regardant un reportage télé sur le métier. Dernièrement…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

des jeunes parents «pas très économes»