LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La consommation des ménages et l’investissement des entreprises dépasseront fin décembre leur niveau de fin 2019.

De mieux en mieux! Après les 5,75 % de la Banque de France, l’Insee s’est avancé dans sa note de conjoncture «Retour en surface», publiée ce jeudi, sur une croissance du PIB tricolore de 6 % en 2021. Selon ses experts, le sous-marin France retrouverait ainsi dès la fin d’année le niveau d’activité d’avant-crise. De quoi réjouir le gouvernement Castex, qui table toujours de son côté prudemment sur une croissance de 5 % cette année, après une récession de 8 % en 2020.

Cette remontée rapide place Paris en bonne position sur l’échiquier mondial. Après les États-Unis, qui ont retrouvé dès ce printemps leur activité d’avant-crise, l’Allemagne précéderait la France de quelques mois. Suivront le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne. La projection de l’Insee se fonde sur une croissance de 3,4 % au troisième trimestre et de 0,7 % au quatrième, sous «l’hypothèse d’absence de nouvelles restrictions sanitaires sévères», a précisé Julien Pouget, le chef du département conjoncture.

Même si les dernières données

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

La France vise une sortie de crise en fin d’année