LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La Bourse de Paris a entamé un nouveau trimestre en hausse jeudi (+0,71%), soutenue par le secteur pétrolier, poids lourd de la cote porté par la hausse des cours de l’or noir à quelques heures d’un sommet de l’Opep+.

L’indice phare CAC 40 a repris 45,99 points à 6.553,82 points au lendemain d’une baisse de 0,91%. Éléments moteurs de la hausse de l’indice parisien, «la nouvelle forte hausse du pétrole qui entraîne tout le secteur de l’énergie» et le redressement des valeurs bancaires, observe Daniel Larrouturou, gérant chez Dôm Finance, interrogé par l’AFP.

Finalement, «les statistiques du jour ont eu un impact relativement neutre», note l’expert, mais «on récupère la baisse de la veille et un certain nombre d’investisseurs qui ont clôturé leurs positions hier en ont rouvert de nouvelles dès ce matin».

L’indice manufacturier ISM aux États-Unis témoigne d’une activité soutenue même si, à 60,6% en juin (-0,6 point), il atteint son niveau le plus bas depuis janvier et un niveau inférieur aux 61% attendus par les analystes. Les demandes hebdomadaires d’allocations-chômage ont reculé à leur plus bas niveau depuis le début de la pandémie.

Vendredi, l’attention se portera sur le rapport sur l’emploi pour le mois de juin. Les économistes tablent sur une légère baisse du taux de chômage, à 5,7%, et des créations d’emplois de l’ordre de 680.000 après 559.000 en mai. Le président Joe Biden a prévu de le commenter, le retour au plein-emploi étant l’une de ses priorités.

Le géant TotalEnergies a avancé de 1,59% à 38,76 euros.

Les bancaires se reprennent

Les valeurs bancaires, pénalisées ces dernières séances par le repli des taux d’intérêt et un regain d’aversion au risque, se sont redressées: Société Générale a repris 3,38% à 25,70 euros, BNP Paribas s’est apprécié de 1,15% à 53,48 euros et Crédit Agricole de 1,47% à 11,99 euros.

La Bourse de Paris clôture en hausse de 0,71%