LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Une confrontation entre l’Occident et la Chine

Les associations, qui avaient annoncé d’autres plaintes en Europe, s’inscrivent dans un train d’initiatives lancées dans le monde par les défenseurs des droits humains en faveur des Ouïghours. Le sort de cette minorité, principalement musulmane, de langue turcique et qui représente un peu moins de la moitié des 25 millions d’habitants du Xinjiang, est l’objet d’une confrontation de plus en plus vive entre l’Occident et la Chine.

Plusieurs pays, dont les Etats-Unis, évoquent un « génocide » et des ONG accusent Pékin d’avoir interné depuis 2017 plus d’un million d’entre eux dans des centres de rééducation politique. Le régime communiste dément ce chiffre et assure qu’il s’agit de « centres de formation professionnelle » destinés à éloigner les Ouïghours de l’islamisme et du séparatisme, après une série d’attentats qui leur ont été attribués.

Droits humains. Une enquête ouverte en France contre quatre géants du textile, accusés d’avoir profité du travail forcé des Ouïghours