LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus d’un million de nouveaux investisseurs particuliers se sont lancés sur les marchés actions en trois ans mais le flux semble s’être «normalisé» en 2021, a indiqué jeudi le régulateur boursier. L’Autorité des marchés financiers (AMF) affirme avoir recensé un peu plus de 1,1 million de nouveaux investisseurs sur les marchés actions entre début 2018 et fin 2021. La chute des indices en mars 2020 a constitué pour beaucoup un bon point d’entrée.

«Le flux de nouveaux investisseurs reste régulier mais semble s’être normalisé, autour d’une cinquantaine de milliers par trimestre» l’an dernier, observe toutefois l’AMF dans un communiqué. En 2021, environ 1,6 million de particuliers ont passé au moins un ordre d’achat ou de vente sur des actions, un chiffre en hausse de 19% par rapport à 2020, selon ce tableau de bord publié par l’AMF.

Les volumes annuels de transactions effectuées par les particuliers en 2021 ont été «plus de deux fois supérieurs à ceux observés en 2018 et en 2019» et leur nombre total a dépassé les 55 millions. Le périmètre du tableau de bord des investisseurs particuliers actifs recouvre les transactions réalisées sur des instruments financiers cotés dans l’Union européenne, par des clients de prestataires de services d’investissement établis dans l’Hexagone ou de succursales en France d’établissements européens.

après une envolée, l’attrait se «normalise» selon l’AMF