LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Le négociant mondial en matières premières Trafigura et la société norvégienne Yara ont annoncé le 7 juin avoir signé un protocole d’accord visant à fournir à l’industrie maritime du carburant à base d’ammoniac, sans émissions de carbone.

Dans le cadre de ce plan, Yara doit fournir à Trafigura de l’ammoniac propre, et les entreprises doivent mener conjointement des recherches ainsi que développer une infrastructure de carburant marin et des opportunités de marché pour l’ammoniac « vert » et « bleu », ont indiqué les sociétés.

L’ammoniac, un produit chimique porteur d’hydrogène utilisé en tant qu’engrais mais aussi pour d’autres applications telles que les explosifs, est l’une des options préférées de carburant zéro carbone de l’industrie maritime.

L’ammoniac est appelé vert lorsqu’il est produit à partir d’électricité renouvelable, tandis que la version bleue est fabriquée à partir de combustible fossile et d’un processus de capture et de stockage du carbone (CSC).

« Il existe un consensus croissant sur le fait que les carburants à base d’hydrogène seront en fin de compte les carburants de transport du futur, mais une réglementation claire et complète est essentielle », a déclaré Jose Maria Larocca, directeur exécutif de Trafigura et co-responsable du négoce pétrolier.

Trafigura et Yara signent un accord sur la fourniture d’ammoniac propre pour le transport maritime