en juin, l’économie a créé de l’emploi mais creusé le déficit commercial

850.000 emplois ont été créés contre 680.000 attendus. De son côté, le déficit commercial a atteint les 71,2 milliards de dollars.

L’économie américaine a créé plus d’emplois que prévu en juin mais le marché de l’emploi est loin d’être remis de la pandémie, a annoncé vendredi le département du travail faisant état d’un taux de chômage en légère hausse.

Au total, 850.000 emplois ont été créés contre 680.000 attendus par un consensus d’analystes. Mais le taux de chômage est remonté à 5,9% (+0,1 point) avec un nombre de personnes au chômage inchangé (9,5 millions). «Ces mesures sont considérablement en baisse par rapport à leurs sommets d’avril 2020 mais restent bien au-dessus de leurs niveaux d’avant la pandémie de coronavirus», a commenté le ministère dans un communiqué, rappelant qu’en février 2020, le taux de chômage était de 3,5% et que 5,7 millions de personnes n’avaient pas de travail.

Importations en hausse

De son côté, le déficit commercial est reparti à la hausse en mai après avoir fortement baissé en avril, avec des importations de biens en hausse, notamment en provenance des pays membres de l’Union européenne, a annoncé le département du Commerce vendredi.

Le déficit s’est affiché à 71,2 milliards de dollars, un peu moins qu’attendu (71,4 milliards), progressant de 3,1%, avec des importations en hausse de 1,3% à 277,3 milliards de dollars et des exportations en hausse de 0,6% à 206 milliards.